Contactez-nous


Sur Rendez-vous

01 60 03 11 70

Brossage et plus encore

Cabinet dentaire Île-de-France, nous vous conseillons. Les ennemis invisibles de la bouche sont les forces masticatoires, les grincements, les chocs, les bactéries responsables de caries, mais aussi des bactéries responsables du déchaussement des dents, c’est-à-dire des maladies parodontales.

Il est donc primordial de maîtriser les techniques d’élimination de la plaque dentaire.

La plaque dentaire est invisible. Cette dernière est un film bactérien qui se développe sur et entre les dents, les prothèses et les implants.

La plaque dentaire se reforme environ toutes les 10 heures, une fois minéralisée, un simple brossage ne pourra pas l’éliminer et le tartre ainsi constitué va détruire l’attache qui unit la gencive à la dent.

Les bactéries colonisent la racine débutante et provoquent le déchaussement des dents.

Les implants sont également vulnérables à ces agressions bactériennes. C’est pourquoi, avoir une hygiène biquotidienne parfaite est une condition sinéquanone à la longévité du traitement implantaire.

Pour les patients atteints d’une pathologie parodontale, nous insistons sur le strict respect du protocole d’hygiène à mettre en œuvre le soir.

L’utilisation d’un révélateur de plaque va vous permettre de visualiser et de mettre en évidence les zones brossées de manière inefficace.

Le révélateur de plaque n’a qu’un but pédagogique, son utilisation est ponctuelle, il vous permet de visualiser et de repérer la plaque bactérienne.

Contrairement à nos habitudes, il est conseillé de ne pas se brosser les dents trop fort, car les gencives, irritées par l’action mécaniques, peuvent également se rétracter.

Nous vous rappelons que ce n’est pas la force appliquée ni la dureté du poil de la brosse à dents qui vont faire l’efficacité de votre brossage.

C’est la technique de brossage qui est importante. Notre cabinet se charge ainsi de vous l’enseigner si besoin.

N’hésitez pas à venir à vos rendez-vous munis de votre brosse à dents pour vérifier votre technique auprès de notre équipe.

Pour chacun d’entre vous, une brosse à dents souple est recommandée; les brosses à dents électriques vous sont vivement recommandées, elles vous permettront d’optimiser l’élimination de cette plaque dentaire.

Les brosses à dents souples vous permettront d’accéder aux embrasures tout en évitant de sur-brosser le fragile collet des dents ce qu’il pourrait entraîner des récessions gingivales avec son lot de sensibilités.

Le saviez-vous ?

Histoire du dentifrice

Le première référence à une forme de dentifrice se trouve dans un manuscrit égyptiens datant du IVe siècle av. J.-C., qui mentionne une mixture à base de sel, de poivre, de feuilles de menthe et de fleurs d'iris.

Les Romains utilisaient des formules à base d'urine humaine.

Contenant de l'ammoniac, celle-ci avant sans doute pour effet de rendre les dents blanches !

Les Égyptiens de l'Antiquité employaient un mélange de cendre et d'argile.

Au XVIIIe siècle, une recette américaine à base de pain brûlé fut introduite.

Une autre recette de la même période est composée de sang-dragon, de cannelle et d'alun.

Toutefois, l'utilisation de ces poudres ne s'est généralisée qu'à partir du XIXe siècle.

Première brosse à dent

La brosse à dents fut d'abord utilisée simplement avec de l'eau, mais les poudres devinrent rapidement populaires.

La plupart étaient faites maison.

Au début du XXe siècle, on conseillait d'utilisez une pâte à base d'eau oxygénée et de bicarbonate de soude, encore préconisé actuellement pour prévenir les maladies parodontales.

On commença à ajouter du fluorure dans les dentifrices dans les années 50.

En bois, en plume, en épine...

Depuis la plus haute antiquité, de nombreuses fouilles archéologiques partout dans le mont ont mis en évidence l'usage de diverses techniques pour nettoyer les dents : cure-dents en bois, en plume, en épine, en poil de porc-épic, bois fibreux, etc.

Miswak et Siwak

Aujourd'hui, on trouve encore sur les marchés populaires d'Afrique centrale des petits bâtonnets d'un bois tendre et très fibreux vendus pour se nettoyer les dents.

Et en Afrique du Nord et en Arabie, une racine (miswak ou siwak) aux propriétés antiseptiques est encore utilisée.

Traiter les leucémies avec les dents de lait !

Le professeur Sara Rankin, biologiste à l'Impérial College of London a expliqué à la BBC que les dents de lait contiennent des cellules-souches. Cela représente une opportunité inespérée d'exploitation pour lutter contre de nombreuses pathologies comme le cancer et notamment la leucémie.

Ne plus jeter les dents de lait des enfants car les cellules-souches qu'elles contiennent peuvent constituer un traitement pour la leucémie, c'est ce que rapporte la BBC par l'intermédiaire du professeur Sara Rankin, biologiste à l'Imperial of London. Pour être exploitables, il est nécessaire que les dents soient retirées avant qu'elles ne tombent. Ensuite, les chercheurs extraient les cellules de la pulpe dentaire.

Puis ces dernières sont stockées à très basse température (-190°C environ).
Ce procédé coûte environ 2252€ et permet de conserver les cellules entre 25 et 75 ans après leur prélèvement.

traitement leucémie

En France, conserver des cellules-souches à des fins thérapeutiques est soumis à l'autorisation de l'ANSM. D'autres scientifiques espèrent par ailleur que ces cellules extraites des dents de lait pourraient être utilisées pour soigner des pathologies comme Alzheimer, Parking ou encore le diabète.

Le chocolat anti-carie !

Le chocolat n'est pas mauvais pour les dents, il a au contraire ...des vertus anti-carie !

Le cacao contient en effet :

  • des tanins qui inhibent le développement des bactéries buccales;
  • du fluor, qui renforce la résistance de l'émail;
  • des phosphates qui tamponnent les acides formés par le métabolisme des glucides fermentescibles.

De plus il fond rapidement dans la bouche, donc s'élimine rapidement, apport du calcium, et laisse un film de matière grasse sur les dents qui les protège des attaques acides !

Chocolat anti-carie

Donc, à moins d'une mauvaise qualité d'émail, sans le laisser trop longtemps en bouche, et en maintenant une hygiène bucco-dentaire correcte, le chocolat devient une friandise aussi bonne pour le palais que pour la santé !

Sucres et caries dentaires

Le développement de la carie réclame la réunion de différentes conditions : des sucres, des bactéries cariogènes, un hôte défaillant et du temps.

De nombreuses études chez l'animal et chez l'homme ont fait la preuve de la corrélation entre sucre et caries.

D'autres études ont montré l'augmentation notable de la carie chez des populations isolées (Esquimaux, Indiens, insulaires) après l'arrivée d'une alimentation contenant des sucres raffinés.

Carie dentaire

L'observation de la faible consommation de sucre au cours de la Deuxième Guerre mondiale a montré une réduction marquée de la maladie carieuse en Europe et au Japon... et une augmentation, quand les restrictions ont été levées !

Se brosser les dents pour mieux récupérer après l'effort !

Martin Schmidt entraîneur de l'équipe de football de Wolfsburg en Allemagne, emploie une méthode particulière pour améliorer la récupération de ses joueurs après chaque match : le brossage des dents !

récupération sportive

L’entraîneur allemand Martin Schmidt a expliqué à So Foot le 23 octobre dernier posséder une recette de récupération originale pour ses joueurs après chaque match : se brosser les dents. Lorsque l'organisme est totalement exténué, ce dernier génère une réaction acide.

L'acide imprègne le sang ce qui peut altérer la récupération. C'est pourquoi il préconise à ses joueurs de se brosser les dents après chaque match, en leur expliquant qu'en réduisant ainsi l'acidité de leur salive, ils peuvent récupérer plus rapidement des efforts intenses fournis.

Des liens entre la santé bucco-dentaire et les AVC ?

L'UFSBD préconise un brossage systématique des dents, deux minutes deux fois par jour matin et soir afin d'obtenir une hygiène bucco-dentaire irréprochable mais aussi pour limiter les liens bidirectionnels avec certaines maladies chroniques comme les AVC.

Selon une étude du Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'agence Santé publique France de février 2017, le risque d'AVC est accentué par une mauvaise hygiène bucco-dentaire.
La bactérie responsable est contenue dans la salive et est de type streptococcus mutant.

Cette dernière produit des molécules inflammatoires qui passent dans le sang et peuvent aggraver certaines pathologies. Cette bactérie a la capacité de se fixer aux vaisseaux et de favoriser ainsi les risques de rupture d'anévrisme (AVC) (étude américano-japonaise datant de février 2016).

prévention avc

L'UFSBD recommande, afin d'éviter ces différents scénarii, d'utiliser un dentifrice fluoré, du fil dentaire ou des brossettes inter-dentaires entre chaque dent le soir, et la mastication d'un chewing-gum durant 20 minutes après chaque prise alemntaire.

Elle préconise également d'effectuer un contrôle régulier de la sphère buccale par une visite tous les six mois.